Election à la présidence de la Région Languedoc-Roussillon

Déclaration de France Jamet dans le cadre de la présentation de la candidature de la tête de liste frontiste à l’élection pour la présidence du Conseil Régional pour « Un idéal Français, dans un cœur Languedocien ».

26 mars 2010 : Première Assemblée dans l'hémicycle de la Région Languedoc-Roussillon

« Mesdames, Messieurs, Mes chers collègues,

J’ai l’honneur de vous présenter ma candidature à la présidence de la Région Languedoc-Roussillon.

Nous nous engageons solennellement à respecter nos engagements électoraux, à servir et non pas nous servir, à défendre les intérêts de nos compatriotes et l’intérêt général, à défendre notre région et surtout tous ceux qui la fondent : agriculteurs, viticulteurs, commerçants, artisans, jeunes ménages, retraités, employés, salariés, tous ceux qui sont touchés par le chômage, la précarité et dont les revenus ne leur assurent plus une vie décente.

Dans le cadre de ce mandat, nous veillerons tout particulièrement à ce que les règles démocratiques soient respectées au sein de cette assemblée ainsi que le pluralisme des opinions et des idées.

Nous lutterons, contre les diktats parisiens pour faire respecter notre identité régionale. Nous défendrons aussi le Peuple, face au système. Nous démantèlerons le système féodal mis en place par notre prédécesseur qui avec l’argent des contribuables ruine notre crédibilité et porte atteinte aux valeurs de la République.

Nos électeurs se sont massivement prononcés pour ce combat. Nous l’engagerons en respectant les règles de bon sens, d’équité et de justice, sans sectarisme et dans un parfait respect de la démocratie, de notre Région et de notre République.

Fort de son résultat électoral, le Front National entend peser de tout son poids au sein de l’assemblée régionale afin de s’attaquer aux dérives politiciennes et fiscales dont sont victimes nos concitoyens et afin de mettre en place les grands axes de son programme politique, à savoir :
– Plus de rigueur budgétaire, strict respect des compétences et baisse de la fiscalité ;
– Lutte contre les insécurités (économique, sociale, environnementale, civile et citoyenne), les conséquences de l’immigration sauvage et les dérives communautaristes ;
– Défense de notre ruralité et de notre identité : agriculture, viticulture, commerçants et artisans, PME-PMI, cultures et traditions locales ainsi que le tourisme (produits de la terre et de la mer, thermalisme) ;
– Défense de la démocratie : respect du choix des électeurs et du pluralisme politique.

Vive la France et vive le Languedoc-Roussillon ! »

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram