Conseil Régional : Les locaux du Groupe Front National cambriolés !

Les bureaux, mis à la disposition du Groupe Front National par le Conseil régional du Languedoc-Roussillon, ont été cambriolés ce dimanche 27 février 2011. Les « vandales » se sont acharnés sur les bureaux du FN qui ont été fracturés avec l’ensemble des armoires et des tiroirs. Ils ont littéralement saccagé le bureau du Secrétaire Général du groupe, Guillaume Vouzellaud. Du matériel informatique, des objets personnels et des fournitures de bureaux ont été volés.

Un autre vol, perpétré il y a une dizaine de jours, dans ces mêmes locaux, avait été signalé par France Jamet, Présidente du Groupe FN à la Région, aux responsables de la sécurité ce vendredi 25 février encore.

On ne peut que s’étonner que dimanche, lorsque l’alarme, signalant une intrusion dans les bureaux du Groupe FN, s’est déclenchée au PC sécurité, les agents en charge de la Sécurité à l’Hôtel de Région ne se soient pas déplacés pour vérifier les origines de cette alerte.

 

Dépêchée sur les lieux, la Police scientifique a travaillé de longues heures pour recueillir empreintes et autres traces laissées par les malfaiteurs. Deux plaintes ont été déposées l’une par France Jamet, en tant que Présidente de Groupe, et l’autre par Guillaume Vouzellaud , en tant que Secrétaire Général administratif du Groupe, pour l’effraction et la dégradation des locaux mis à la disposition du Groupe ainsi que les vols de matériels et de données perpétrés dans leurs bureaux (les locaux et matériels du NC et de l’UMP ont été épargnés par ces exactions).

A vingt jours des élections cantonales 2011, France Jamet s’interroge sur cette bizarre coïncidence avec le calendrier électoral, les sondages en cours exprimant l’excellente opinion des Français à l’égard du Front National et l’absence de bilan et de propositions des divers candidats UMPS.

Elle condamne enfin non pas tant la légèreté des agents responsables des locaux et du matériel des élus d’opposition que la désinvolture et le mépris régulièrement affichés à l’égard de nos élus frontistes par les services de la Région et leurs responsables administratifs et politiques qui semblent avoir sinon dicté, en tous les cas encouragé ces coupables négligences.

A ce jour, aucun élu ni responsable politique ne s’est rapproché des élus victimes de ce cambriolage, ni enquis des éventuels dégâts ou dommages occasionnés…!

France Jamet tient cependant à remercier les représentants de la Police nationale et des services spécialisés engagés dans cette enquête judiciaire pour leur écoute, leur disponibilité, leur sérieux et leur professionnalisme extrêmement rigoureux.

Le Front National condamne ces procédés de barbouzards et de voyous qui constituent une nouvelle atteinte à la démocratie et vise encore une fois à empêcher les élus frontistes d’exercer leur mandat au service des Français conformément à la mission que leur ont confié 20% des électeurs en Languedoc-Roussillon. Pour la défense de l’intérêt général et de la France, il les appelle à se mobiliser en votant massivement pour les candidats du Mouvement national, populaire et social aux cantonales des 20 et 27 mars de 2011 afin d’envoyer un message fort et clair aux exécutifs de l’UMPS.

2011 : Serrez-vous la ceinture, la Région continue de s’engraisser !

Alors que le pouvoir d’achat des Français s’écroule, que le chômage remonte et que les problèmes sociaux s’aggravent, l’exécutif régional PS-PC-Verts a osé augmenter de 30% le prix de la carte grise.

Le montant du cheval fiscal passe de 34 € à 44 €.

Toutes les classes sociales jusqu’aux plus pauvres seront touchées par cette taxe et les zones rurales seront très durement frappées.

Les PS-PC-Verts ont imposé le taux maximum sans état d’âme.

C’est vrai, l’Etat, pratiquement en cessation de paiement, se désengage et ne tient pas ses promesses en toute impunité.

Mais il est inadmissible que toutes ces régions, tenues par la gauche-caviar, refusent de baisser leur train de vie, de diminuer par exemple leurs budgets « Communication » et toutes ces subventions inutiles et clientélistes dont ils sont si prodigues avec l’argent des autres.

Le Languedoc-Roussillon est :
–         21ème (sur 22 régions) en terme de richesse par habitant,
–         22ème pour le chômage.

Mais ils ont fait de nous les champions de la fiscalité :
–         3ème de France pour la carte grise, après l’Ile de France (46€) et le Nord Pas de Calais (45€).

Face au système, face à l’UMPS, nous sommes les seuls à le dénoncer en assemblée et à vous défendre !

Groupe des Elus Front National du Conseil Régional

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram