N’oubliez-pas…

N’oubliez pas…  non pas les paroles ( ses promesses ont fait long feu depuis), mais ses gestes.

 


Sarkozy est un menteur par ChyrenTV

Lors de la prochaine intervention du Président Sarkozy qui s’adressera aux Français pour leur présenter ses voeux européistes et mondialistes, observez-le bien…

Cadeau de fin d’année de l’Union européenne : le Père Noël est vraiment une ordure !

Communiqué de Guillaume Vouzellaud, conseiller politique de Marine Le Pen à la Chasse, président du Cercle national Chasse Pêche Nature Environnement

L’avant-veille de Noël, le Conseil d’État, sur injonction des « anti-chasse », vient d’interdire la chasse de l’oie jusqu’au 10 février. Mieux, obéissant servilement aux technocrates européens, il entend interdire purement et simplement la chasse aux anatidés et limicoles après le 31 janvier. Et dire que nos pères les chassaient jusqu’à la fin mars ! C’était notre tradition. Et cette coutume n’était pas « contra legem » au regard du droit naturel.

Aujourd’hui, les chasseurs doivent tirer les hases début novembre alors qu’elles sont très souvent pleines ! La Fédération nationale des Chasseurs demande le déplacement de cette période de chasse. Que nenni ! Les préfets aux ordres de Bruxelles s’agenouillent. Où est l’intérêt cynégétique ? Où est l’intérêt des amoureux de « Dame Nature ».

Le Conseil d’État s’est appuyé sur la directive européenne « oiseaux » (79/409) pour interdire la chasse à l’oie début février.

Marine Le Pen entend rétablir, pour la chasse également, les valeurs qui ont fondé notre société moderne. Liberté, Égalité, Fraternité, tels sont les principes sur lesquels elle entend s’appuyer et qui doivent aussi dicter les règles cynégétiques françaises. Les chasseurs français ne seront pas, en ce début du 21e siècle, les nouveaux serfs d’une Union européenne déracinée, hégémonique et totalitaire.

Les chasseurs français au côté de Marine ne céderont pas. C’est notre pays, les chasseurs en sont les paysans et les gardiens !

Budget de la Région : « Je dépense donc je suis » !

Communiqué de France Jamet, présidente du groupe FN au Conseil régional de Languedoc-Roussillon, membre du Bureau politique du Front National

 

Le budget présenté ce jour par la majorité régionale de gauche en séance plénière présidée par Christian Bourquin, s’affiche comme un budget électoraliste qui cumule les injustices et les erreurs lui conférant ainsi un caractère aussi improbable et temporaire que celui de Sarkozy, d’ailleurs.

 

Un budget de plus d’un milliard d’intervention qui traduit l’esprit de la gauche au pouvoir en Languedoc-Roussillon : « Je dépense, donc je suis » !

 

Avec la TIPP et la carte grise fixées au taux le plus élevé et au plus grand nombre, c’est-à-dire aux plus modestes, avec Lordi qui, selon le sacro-saint principe d’égalitarisme qui fait que l’on donne gratuitement un ordinateur aux plus aisés avec l’argent des plus nécessiteux, avec les dépenses de fonctionnement et le train de vie somptuaire de la majorité régionale qui continuent gravement d’exploser, on est en droit de se demander si la majorité de Christian Bourquin ne pratique pas délibérément la politique du pire et si elle ne tente pas sciemment d’alourdir le fardeau de l’Etat puisque la dette régionale en est partie prenante.

 

C’est pour cela que Marine Le Pen s’est engagée en 2012 à faire baisser de 2% les dotations de l’Etat aux conseils généraux et régionaux, décision assortie d’une interdiction d’augmenter les impôts locaux car c’est aux collectivités de faire des économies et il est scandaleux d’entraîner ainsi nos concitoyens à la ruine complète.

 

A l’inverse de cette logique funeste, et dans l’intérêt général, le Front National propose aux Languedociens et Roussillonnais de :

– baisser toutes les indemnités des président, vice-présidents, questeurs et élus régionaux de 50% afin de donner l’exemple,

– diminuer le luxe des voitures de fonction et le train de vie de la région,

– soutenir davantage et réellement l’agriculture, (26 m² de terres cultivables disparaissent en France toutes les secondes),

– soutenir la pêche, l’économie, le tourisme, le canal du Midi, les entreprises, les TPE-TPI, les commerçants, artisans de notre région que vous condamnez dans les centres-villes, comme les ruraux,

– cesser d’arroser indûment des associations ou divers organismes proches du système UMPS (15.000 subventions par an), essentiellement clientéliste, qui dérive vers le détournement légal mais illégitime de l’argent des contribuables qui n’en peuvent plus et se sentent de négligés et humiliés chez eux…

 

Poser enfin un regard fraternel sur nos concitoyens qui sont en grande difficulté de plus en plus et à cause de la gestion la majorité régionale ajoutée à celle de l’Etat sarkozyste, c’est la préoccupation première du Front National.

  (suite…)

Bourquin croit encore au Père Noël car c’est nous qui payons …

Comme nos dirigeants nationaux, il pense que nous sommes tous corvéables et imposables à merci.

 

Ils nous font payer le prix fort de leurs délires mondialistes et électoralistes.

 

Le FN a demandé que les indemnités des élus régionaux soient réduites afin de contribuer solidairement aux efforts réclamés à nos compatriotes.

 

En vain.

 

Leur train de vie explose, les petits arrangements entre amis et les subventions électoralistes se multiplient, nous nous enfonçons économiquement et socialement et nos impôts augmentent.

 

M. Bourquin se plaint que nous soyons des payeurs de mauvaise foi au sinistre moral !

 

Chômage, pauvreté, délocalisation, croissance à 0%, récession, c’est l’année de tous les dangers pour notre pays.

 

Durant ces périodes de fêtes de fin d’année, un sentiment fraternel et solidaire doit tous nous animer.

 

Mais il n’est pas question que ce soit toujours les mêmes qui reçoivent leur part de malheurs et de sacrifices.

 

Contre la mondialisation, l’européisme et la ruine dans lesquelles nous entraîne l’UMPS, face aux humiliations, ce n’est pas l’égalité dans la misère que nous revendiquons,

 

C’est une fraternité active et tournée vers des lendemains meilleurs pour tous qui nous sauvera.

 

2012 sera déterminant pour notre avenir et nos destins.

France Jamet,

Présidente du groupe Front National au Conseil régional Languedoc Roussillon

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram