Intervention de France Jamet, Présidente du groupe FN au Conseil régional de Languedoc-Roussillon, lors de la séance plénière du 20 juillet 2012 à propos du budget supplémentaire 2012

 

 

 

 

(Ecouter ici)[audio:http://francejamet.fr/wp-content/uploads/2012/07/FJ-Budget.mp3]

 

 

Monsieur le Président,

 

 

8 mn, c’est un peu court pour ce budget sauf à considérer que cette assemblée plénière est une simple chambre d’enregistrement,

…Comme celle de l’assemblée nationale résolument rose, ou même encore comme les assemblées générales ou les conseils d’administration de la SEM Enjoy, si l’on en croit le dernier rapport de la Cour des Comptes, où il semble que tout le monde soit toujours d’accord sur tout. [traçabilité / transparence]

 

Mais, après tout, et comme je me le suis entendu dire en « Conférence des Présidents » … « Ce n’est qu’un BS… »

Oui, justement. Ce n’est qu’un « BS » mais c’est, avec le Budget Primitif, les Décisions Modificatives et le Compte Administratif, l’un des temps forts sinon majeurs d’une collectivité dont le budget est quand même de 1 milliard 400 millions d’euros !

Pour vous, c’est 1 paille, pour le contribuable, c’est 1 nouvelle contrainte et une nouvelle atteinte à son pouvoir d’achat dans une période de crise qui va s’amplifier encore. 8 minutes, à ses yeux , c’est vraiment bien peu pour dépenser tout cet argent, c’est-à-dire tout « son » argent;

 

Ce n’est qu’un « BS » mais c’est un Budget Supplémentaire par lequel vous affectez 334 millions d’euros en « Autorisation de Programme » pour une couverture en Crédit de Paiement de seulement 9,8 millions d’euros.

8 minutes, c’est un peu court, au regard de la situation économique de notre région qui est en train d’imploser avec la nation tout entière.

PSA, PILPA, SAURAMPS, ESMA, SANOFI, IBM, PARU-VENDU, HEBDOPRINT, ARMATURES DE FRANCE, …et tout cela n’est que la partie visible, car bon nombre de nos PME et TPE régionales, commerçants et artisans qui constituent 95% de notre tissu économique en Languedoc-Roussillon sont en grande difficulté voire en train de crever en silence !

 

Ce n’est qu’un « BS » mais vous augmentez de près de 50% la dette par rapport au dernier Compte Administratif. Et vous nous engagez à entériner cette décision en 8 minutes…

 

A l’heure où l’austérité est un principe acquis pour Messieurs Hollande, Ayrault et Moscovici, puisque le Traité va être entériné en septembre par les députés du PS et nous n’en doutons pas ceux de l’Ump aussi,

A l’heure où la fameuse « règle d’or », même si elle n’est pas « inscrite » dans la Constitution, n’entrera pas moins en vigueur au détriment de notre souveraineté et de nos compatriotes qui vont payer le prix fort du dogme de l’EURO et de l’UE,

A l’heure où l’on demande aux Français de se serrer plus encore la ceinture, où l’on dérembourse, où l’on augmente la CSG, où l’on accepte d’observer la Grèce s’effondrer sous la contrainte des banques sans que cela n’émeuve les socialistes en France, où l’on accepte  la casse sociale, économique et industrielle de notre pays au nom du sacro-saint principe de concurrence libre et non faussée et d’une politique consumériste et mercantile que nous sommes les seuls à dénoncer…

Vous, vous augmentez la charge de la dette de la Région.

 

Alors, on peut comprendre que vous préfériez « censurer » l’opposition sur ce sujet. Des scrupules, sans doute…

 

1.     Car, les recettes de fonctionnement sont à la hausse :

 

Depuis 2004, vous avez tenté de nous arracher des larmes à chaque budget, arguant du fait que l’Ump ne voulait jamais rien « lâcher » aux collectivités territoriales socialistes, mais on constate que ces recettes sont en augmentation de 1,8%.

 

Par rapport au BP 2011, vos recettes de fonctionnement passent de 856,1M€ à 877,3 M€. Elles augmentent donc de 2,5% et pas de +0,6% comme vous le prétendiez.

Nous allons bien voir, dans les mois à venir, comment la gauche va s’appliquer à serrer la vis des Collectivités pour trouver des marges de manœuvre.

On nous parle déjà de la remise en cause des lignes LGV…

 

Mais je tiens à vous signaler tout de même que même le Roi d’Espagne et l’Etat espagnol en pleine tourmente budgétaire, pris à la gorge par l’UE (comme nous bientôt), ont accepté de baisser leurs budgets de fonctionnement de 7%!

 

 

2.     S’agissant des dépenses :

 

On sourira des « économies » de façades en investissement, je veux parler des 18,5 millions d’euros que vous allez verser… un peu plus tard à LRA et qui, effectivement, ne sont pas des économies mais « une écriture comptable différente ».

 

Mais, plus grave, ce sont les dépenses de fonctionnement qui augmentent beaucoup plus vite que la croissance :

On vous revoit encore vous gargariser à l’occasion du Budget Primitif 2012 de ce que « les dépenses de fonctionnement de 646,2 M€ ne progressaient que de 0,7% par rapport au BP 2011 (641,9 M€) avec une prévision de croissance basée sur 1. »

Avec 655 M€ d’euros, elles ont augmenté en réalité de 2,04 %.

D’autant que la croissance n’est pas au rendez-vous, et qu’elle est aujourd’hui de 0,3 % mais l’année n’est pas terminée, puisque le projet socialiste pour la rentrée semble être «l’austérité » plus «la rigueur ».

En attendant, le différentiel est de 1,7%.

Vous ne maîtrisez pas vos dépenses de fonctionnement, ENJOY non plus, PORT SUD DE France non plus, le COMITE REGIONAL DU TOURISME non plus… etc.

 

 

3.     ° Point : 4,43 années de Crédit de Paiement en investissement vont être nécessaires pour couvrir le stock d’Autorisation de Programme que vous avez lancé.

 

Vous injectez dans ce BS, 334 millions d’euros d’AP couverts seulement par 9,8 millions d’euros de CP : Vous plombez les comptes de la Région qui plongent dans le rouge.

 

D’après nos calculs, on peut dire, en tenant compte des CP 2012 et des annulations d’AP, que le stock d’AP s’élève à 2 M€ 047.

Il va nous falloir 4,43 années pour couvrir ces engagements budgétaires.

 

En 2004, le rapport KOPFLER que vous aviez diligenté, affirmait que la gestion Blanc était catastrophique au regard du stock d’AP qui représentait 3,3 ans de crédit d’investissement !

Vous, vous en êtes aujourd’hui à 4,43 années.

 

 

Il ne vous restera donc que 2 possibilités pour vous en sortir: 

– Soit la fuite en avant, en empruntant encore. Et, ce n’est plus possible en raison de la crise économique, du « credit crunch » etc.

– Soit, comme vous l’avez fait en 2004, votre exécutif devra annuler purement et simplement, un gros paquet d’AP.

C’est ce que nous vous prédisions alors lorsque nous vous parlions de « monnaie de singe et de vos budgets d’affichage ».

Le Front National aura donc encore eu raison avant tout le monde. Et nous gagnons aujourd’hui encore en crédibilité en matière de finances publiques, alors que vous, contraints d’annuler vous-même vos propres engagements, vous allez y perdre toute crédibilité.

 

4.     ° Point : La charge de la dette qui explose !

 

Elle augmente de 50% par rapport au compte administratif de l’année précédente.

De 40 millions en 2011, elle est passé à 60 millions d’euros. 

 

D’ores et déjà nous pouvons déjà établir que :

  • L’encours de la dette par habitants sera de 281 euros (soit une hausse de 213 % par rapport à 2005) ;
  • et celui sur les Recettes réelles de fonctionnement sera de 87% (soit une hausse de 157,63% par rapport au CA 2005).

 

                

5.     ° Point notable : L’autofinancement net, dont on pourrait dire qu’il représente « l’épargne nette », il chute de 10% et remet gravement en cause la santé financière de la Région. [CA 2010 : 206 535 737,87 à 184 366 000 en 2012]

 

En conclusion :

 

Nous pouvons dire que, dans tous les cas, et encore une fois, vous avez prouvé qu’à tous les niveaux de l’Etat jusqu’à cette collectivité territoriale que vous dirigez, le Parti Socialiste est un très mauvais gestionnaire des deniers publics.

 

Monsieur le Président,

Le pouvoir d’achat des Français est en chute libre, l’essence augmente, les frais de rentrée augmentent de 25%, le chômage explose, les plans sociaux se multiplient,

Vous augmentez les taxes et les impôts à tout va.

Plus de 8 millions de Français vivent en dessous du seuil de pauvreté, l’immigration et l’insécurité augmentent, les services publics disparaissent, le prix de l’électricité et du gaz explosent,

Vous augmentez la charge de la dette, vous plongez les comptes dans le rouge, et vous obérez ainsi les possibilités d’investissement pour le soutien de nos entreprises et le développement de notre économie régionale.

Tandis que les financements de la région à la formation se tarissent, que les aides intergénérationnelles se raréfient …

Le train de vie de la collectivité et de vos satellites explose, les budgets « communication » et les manifestations à la gloire de la région se multiplient.

 

Parce qu’une grande part de nos concitoyens cherchent avant tout à obtenir un travail ou le conserver et souhaiteraient surtout en vivre, ici, chez eux, et dignement, ils souhaiteraient déjà et avant tout que vous retiriez vos mains de leurs poches.

 

HUM HUM  C’EST EMBARRASSANT …. Lors d’un bug informatique sur la connexion

« Souhaitez vous restaurer l’ancienne cession » ou /// « ouvrir une nouvelle fenêtre…! »

C’est la 2ème option que choisiront les Français…

 

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram