Communiqué de presse de Guillaume Vouzellaud, Membre du Bureau Politique du Front National, Secrétaire départemental FN de l’Hérault

 

Les agressions de policiers se multiplient chaque jour en France. Or, le Front National n’est pas le seul à dénoncer cette dérive. «Cela devient malheureusement monnaie courante d’être pris à partie de la sorte» déplore un syndicaliste policier.

 

Hier, c’était à Montpellier que trois policiers de la brigade anti-criminalité ont été blessés dans le quartier « chaud » des Cévennes et pris à partie par une trentaine d’individus. Le Front National réaffirme son soutien le plus total aux forces de l’ordre qui exercent un métier difficile dans des conditions insupportables.

 

Le mouvement de Marine Le Pen voit, dans ces attaques répétées, la preuve de l’agitation uniquement médiatique de Valls, ministre de l’Intérieur et du laxisme affiché par Taubira, ministre de la Justice. Les présidents et les gouvernements UMPS changent, mais l’insécurité perdure !

 

Le Front National exige donc la mise en place d’une politique de fermeté et de tolérance zéro en matière d’insécurité, la répression sévère des agressions à l’égard des forces de l’ordre et des pompiers, la reconstitution immédiate des effectifs de Police et de Gendarmerie supprimés depuis 2005 par Sarkozy et la création de 40 000 nouvelles places de prison.

 

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram