Demain, Perpignan «l’islamiste» ?

Louis Aliot FN - RBM Perpignan 2014Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, tête de liste « Perpignan ensemble » pour les municipales de 2014

 

Avant-hier, dans le quartier Saint-Mathieu à Perpignan, une patrouille de la Police municipale a assisté sans pouvoir intervenir, à une prière de rue en contradiction flagrante avec la loi républicaine.

 

Ces personnes, suivant les préceptes d’un islamisme radical (car nous ne pratiquons pas l’amalgame avec des français de confession musulmanes parfaitement intégrés et respectueux), en toute connaissance de cause et malgré la présence de nombreux lieux de culte dans notre cité, ont décidé d’occuper le terrain en tentant d’imposer leur modèle de valeurs politico-religieuses.

 

Ce qui est parfaitement inadmissible, ici, comme partout en France. La Police, nous a t-on rapporté, n’a pu intervenir en raison d’un sous-effectif chronique (car les policiers à Perpignan sont très sollicités sans avoir les moyens adéquats) et en raison aussi de la volonté d’étouffer cette affaire gênante pour le pouvoir local. Nous rappelons notre attachement à la laïcité et au respect de la République, notre refus de tout communautarisme et demandons aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités en mettant fin à ses pratiques illégales qui défient notre modèle républicain et portent atteinte à nos valeurs.

 

Marine Le Pen : « Perpignan est prenable »

Le-Pen-Marine-565x252La présidente du Front national achève un mois entier de vacances en Roussillon et affiche une belle confiance, notamment pour les prochaines élections municipales.

 

Entre balades en bateau au large de la Côte vermeille et promenade en petit Train jaune, Marine Le Pen a passé un mois entier de vacances dans le département. Une très longue parenthèse pour un politique. « Je suis aussi une maman et je dois compenser mon lourd emploi du temps par une présence accrue auprès de mes enfants pendant les vacances », justifie-t-elle derrière le bureau qu’occupe habituellement son compagnon Louis Aliot à sa permanence perpignanaise.

 

On vous a peu entendu cet été… On a quand même fait connaître notre opinion sur l’insécurité, l’augmentation systématique des impôts avec maintenant la taxe carbone. Et je suis aussi frappée par l’hypocrisie de la classe politique au sujet de ce qui se passe à Marseille où un déficit de renseignement fait qu’ils ne savent plus qui fait quoi en matière de grand banditisme et bien sûr l’augmentation de la délinquance classique qui frappe toutes les villes, y compris Perpignan et qui oblige les gens à s’adapter avec des sortes de couvre-feu et des quartiers où on ne va pas. Je sens une exaspération palpable chez les Français. (suite…)

Marine Le Pen (FN) : «Les socialistes savent que le Front National est le seul mouvement d’opposition !»

Marine Le Pen sourireMarine Le Pen, Présidente du Front National, est l’invitée de Jérôme Chapuis sur RTL.

 

Elle commente l’actualité internationale et les récents événements d’insécurité qui surviennent quotidiennement en France face un gouvernement socialiste totalement en retrait de toutes actions, «les yeux grands fermés !».

 

«Ce qu’il faut c’est que les Français jugent ce gouvernement (PS / socialiste) comme l’ancien sur ce qu’il fait et non pas sur ce que disent tel ou tel de ces ministres !»

 

[audio:http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2013/08/Marine-Le-Pen-RTL-220813.mp3]

Séminaire gouvernemental sur la France de 2025 : réaction de Marine Le Pen

marine-le-pen-BBRCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

 

Se projeter dans les dix prochaines années est un exercice politique profitable quand il est crédible. Or le séminaire gouvernemental organisé sur « la France de 2025 » ne remplit pas cette condition : comment des ministres peuvent-ils raisonnablement imaginer l’avenir de notre pays alors qu’ils en ont donné les clés à des organisations extérieures ?

 

Soumise dans tous les domaines de sa politique intérieure et étrangère à l’Union européenne, mais aussi aux intérêts de puissances étrangères comme les Etats-Unis, l’Allemagne ou même le Qatar, la France de 2013 ne maîtrise plus son destin. Elle n’a donc pas la possibilité de l’imaginer librement.

 

Les responsables politiques socialistes, comme UMP, qui ont placé notre pays dans cette situation de dépendance extrême et de perte totale de souveraineté n’ont aucune crédibilité pour imaginer l’avenir de la France. Ils en sont donc réduits à multiplier les exercices de communication politicienne, à l’image de ce séminaire qui ne laissera probablement rien de plus dans la tête des Français qu’une vague impression de ridicule et de grotesque.

 

Dans tous les secteurs de la vie publique et de la politique internationale, la France de 2013 doit reconquérir sa souveraineté nationale, condition indispensable pour être en mesure de préparer les défis de demain et définir une stratégie de redressement à moyen et long termes.

Décès de notre amie Madeleine Clap

Gilles Caïtucoli, secrétaire départemental de la Fédération Front National du Gard

 

Chers amis,

 

Notre amie Madeleine Ducastel que nous connaissons sous son nom de jeune fille Clap, vient de nous quitter après une longue et douloureuse maladie.

 

Avec Julien Sanchez (secrétaire départemental adjoint et conseiller régional), François Bonnieux (secrétaire de la 3e circonscription), Claire Perrier (conseillère municipale FN de Bagnols et secrétaire FN du canton de Bagnols), Jean-Claude Batardy (conseiller municipal FN de Bagnols), tous les responsables, adhérents, militants et sympathisants FN de la Fédération du Gard, je présente mes condoléances les plus vives et les plus affectueuses à sa famille ainsi qu’à son compagnon, notre ami Jean- Pierre Navarro, président du groupe FN du conseil municipal de Bagnols.

 

Nous voulons rendre un hommage particulier à Madeleine, militante dévouée, qui s’est présentée comme candidate ou comme suppléante à de nombreuses élections. Elle avait été notamment élue conseillère municipale FN de Bagnols avec Jean-Pierre en 2001. De 2001 à 2008, elle avait rempli ses fonctions d’élue avec beaucoup d’ardeur et d’efficacité. Madeleine accompagnait aussi Jean-Pierre dans les actions de propagande, de tractage et de boîtage.

 

J’invite tous les militants de la Fédération, en particulier les Bagnolaises et les Bagnolais, à venir assister aux obsèques de Madeleine qui auront lieu le lundi 19 août à 14 heures en l’église Saint-Jean-Baptiste de Bagnols, qui est située au centre de la ville.

 

Avec mes sentiments très cordiaux et très nationaux.

 

ml-hommage-mclap2

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram