Débat : Louis Aliot (FN) débat face à Mourad Boudjellal sur RMC

Sur RMC, aujourd’hui, Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des formations et des manifestations a participé à un débat face à Mourad Boudjellal, président du Rugby club toulonnais, dans l’émission «Le défi des Grandes Gueules».

 

Louis Aliot 3

 

 

Le sondage suivant est proposé sur le site RMC : «Le FN, un parti comme les autres ? Ce lundi dans les Grandes Gueules, le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal, s’oppose à Louis Aliot, vice-président du FN. Qui vous convainc le plus ? Votez et suivez le défi de 12 h 30 à 13 heures sur RMC.»

 

  • Pour le moment, Louis Aliot convainc 84% des auditeurs de la radio.

Participer au débat et voter

 

Débat audio – première partie

 

[audio:http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2013/10/Louis-Aliot-FN-débat-RMC-partie-2.mp3]

 

Débat audio – deuxième partie

 

[audio:http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2013/10/Louis-Aliot-FN-débat-RMC-partie-1.mp3]

Sondage Midi Libre : plus de 74% des sondés pensent comme Gilbert Collard que Copé et Valls ont « 30 ans de FN de retard »

Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine, élu dans le Gard, a déclaré le 23 octobre au sujet de l’immigration : « Copé et Valls ont 30 ans de FN en retard » pour l’immigration. « MM. Copé et Valls ont 30 ans de Front national de retard » avec leurs propositions sur l’immigration, a insisté l’élu gardois, rebaptisant le président de l’UMP « Fausto Copé tellement il pédale sans arriver à nous rattraper » !

Selon un sondage du Midi Libre en ligne, plus de 74% des personnes interrogées pensent comme Gilbert Collard.

Midi Libre sondage Collard Cope Valls 30 ans de retard

35% des Audois prêts à voter FN aux prochaines élections

uneaffiche-30x40_Mise-en-page-1-copie-1

Selon un sondage confidentiel réalisé à la demande de la fédération de l’Aude du PS, plus d’un tiers des Audois jugent « possible de voter à l’avenir pour le Front National ».

Marine Le Pen en deuxième position au premier tour de la présidentielle 2012, Robert Morio en duel avec Jean-Claude Pérez aux législatives qui ont suivi : la montée du vote Front National dans le département de l’Aude lors des derniers scrutins nationaux a sérieusement fait réfléchir la fédération de l’Aude du parti socialiste. Surtout qu’elle venait s’ajouter aux résultats des cantonales de 2011, où le FN s’était retrouvé au second tour dans cinq cantons audois.

 

C’est ainsi qu’en juin dernier, un panel de 5 à 600 Audois a été établi par un institut de sondage de la région, et plusieurs questions ont été soumises. « Il y avait un vrai enjeu démocratique et républicain. Nous voulions comprendre et analyser les évolutions de l’électorat du département, et tenter de savoir pourquoi certains étaient enclins à adopter des positions extrêmes », explique Eric Andrieu, premier secrétaire de la fédération socialiste de l’Aude. Il n’en dira pas plus.

page FN

Lire la suite sur L’Indépendant

A propos de la fraude sociale que dénonce le Front National…

A l’heure où le gouvernement s’attaque violemment et rétroactivement aux PEL (Plan Epargne Logement) et PEA (Plan Epargne Action) ainsi qu’aux assurances-vie, augmentant leur taux de prélèvement de 15% (au lieu de 10%), ce document audio ravira tous les Français que l’on sollicite encore et toujours afin de combler ce fameux « trou de la sécu »…

 

 

 

                            

 

Seul le Front National dénonce la fraude sociale estimée au bas mot à 20 milliards d’euros par an et s’oppose notamment à la prise en charge intégrale par l’AME (Aide Médicale d’Etat) des frais sociaux et médicaux de tous les étrangers entrant clandestinement en France.

 

Ces réseaux de « passeurs » dont témoigne le Docteur  Legeais sont une partie émergente de l’iceberg qui fait couler notre système social. Ils consacrent aussi cette exception française qui engage nos gouvernants UMPS à mieux traiter tous les malheureux qui viennent du monde entier que ses propres citoyens dont le nombre de pauvres et de personnes en difficulté augmente chaque jour :

 

33% des Françaises et des Français renoncent à se soigner convenablement pour des raisons économiques.

Louis Aliot (FN) sur Sud Radio : «Nous ne pouvons plus accueillir, comme le disait à l’époque Michel Rocard, toute la misère du monde !»

Louis AliotLouis Aliot, vice-président du Front National chargé de la formation et des manifestations, est l’invité politique de Sud Radio.

Il est interrogé sur l’actualité, le d ébat sur le droit du sol et du code de la nationalité, l’Union européenne, les positions de Marine Le Pen, les propos de Christiane Taubira, les élections municipales et européennes.

«La lutte de l’immigration, aujourd’hui, est autant un problème de la France qu’un problème de l’Europe, mais ni dans notre pays ni à l’échelle européenne, je crois que l’on prend la mesure de l’enjeu de ce siècle qui s’ouvre où les misères, les guerres, les conflits, poussent de plus en plus de personnes à venir sur notre territoire qui passe pour être un eldorado.

Or, nous arrivons au bout de notre propre système et je ne vois pas comment nous allons pouvoir accueillir les centaines voir des milliers de personnes. C’est donc qu’il faut désormais refermer nos frontières, donner des signes à ces gens pour qu’ils ne viennent pas et restreindre notre capacité à donner une nationalité à ceux qui viennent en France, tout simplement parce que nous ne pouvons plus accueillir, comme le disait à l’époque Michel Rocard, toute la misère du monde !»


[audio:http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2013/10/Louis-Aliot-Sud-Radio-24-10-2013.mp3]

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram