Avec Fatima Allaoui, le FN est le premier parti d’opposition à la Région

L’éphémère secrétaire nationale à la formation professionnelle de l’UMP, Fatima Allaoui, vient de rejoindre le groupe FN au Conseil régional de Languedoc-Roussillon. Source

 

FAFJ2

 

Nommée par l’UMP secrétaire nationale à la formation professionnelle avant d’être écartée quelques jours plus tard pour avoir adhéré à un petit parti d’extrême-droite, Fatima Allaoui a choisi de rejoindre le FN. Elue régionale dans le Languedoc-Roussillon, elle a été invitée ce vendredi par le groupe FN à le rejoindre. En pleine séance, la chef de file des élus frontistes, France Jamet, a lancé : « J’invite madame Fatima Allaoui à rejoindre notre groupe si elle le veut ». Un appel auquel l’intéressée n’a pas résisté, venant s’asseoir à côté de France Jamet.

 

Ce « transfert » n’a rien de très surprenant. Après son éviction de l’UMP, le n°2 du FN, Florian Philippot, avait proposé à « la patriote » Fatima Allaoui de rejoindre le mouvement de Marine Le Pen. Et celle-ci s’est montrée intéressée : « Ces dernières semaines, c’est la seule parole gentille que j’ai pu entendre me concernant. Donc ça m’a assez touchée. Et effectivement, si sa proposition est sérieuse, je l’étudierai », a-t-elle dit sur iTélé mardi.

 

Sans attendre une adhésion en bonne et due forme, Louis Aliot, vice-président du FN et conseiller municipal à Perpignan, s’est d’ores et déjà félicité sur Twitter de cette arrivée.

 

Je félicite madame Allaoui pour son arrivée au Groupe FN Languedoc-Roussillon sur des positions patriotes et républicaines. Bienvenue !

 

— Louis Aliot (@louis_aliot) December 19, 2014

Le premier parti d’opposition dénonce l’austérité régionale du BP 2015 et appelle les patriotes sincères à le rejoindre !

Communiqué de presse de France Jamet, Membre du Bureau Politique du Front National, Présidente du Groupe FN en Languedoc-Roussillon
FAFJ2

 

Lors de la séance plénière du Conseil régional du 19 décembre 2015, France Jamet en tant que présidente de groupe a fraternellement accueilli Madame Fatima Alloui. Cette biterroise (ex. UMP), membre du Rassemblement Bleu Marine (SIEL), a rejoint les rangs du groupe FN au sein de l’Assemblée afin de défendre ensemble les valeurs républicaines sous le drapeau tricolore. Le Front National est aujourd’hui la première force d’opposition politique à la Région Languedoc-Roussillon.

 

Le Budget primitif a également été l’occasion pour France Jamet de dénoncer la politique d’austérité du BP 2015 menée par l’Etat Français sous administration Bruxelloise puisque :

  • Les interventions régionales baissent de 2,8% ;

  • L’Etat rogne 30 millions d’euros sur les dotations ;

  • Les investissements réels chutent de 6,2 % ;

  • Les crédits en investissement baissent de 15% pour la prévention des inondations ;

  • Les autorisations d’engagement pour les bourses au mérite sont réduites de 210 000 euros et celles pour l’apprentissage de 30% ;

  • Enfin, aucun investissement pour le milieu rural concernant l’aménagement des territoires.

 

Malgré le matraquage fiscal, si toutes les recettes sont en baisse (dotations budgétaires et fiscales, recettes propres de la région, etc.), il est à noter que Damien Alary (PS) n’a pas su répondre pourquoi il manquait 37,7 millions d’euros dans l’enveloppe des fonds européens pour la période 2007-2013 soldée à ce budget. Le Front National réitérera sa demande par courrier pour qu’il s’explique clairement sur les 37,7 millions d’euros manquants dus certainement aux difficultés de paiement que rencontre l’Union Européenne.

 

Au regard de la situation de notre Nation et de notre Région Languedoc-Roussillon, il est impératif et vital d’impulser le sursaut national et républicain qu’appellent de leurs voeux l’ensemble des Français. Nous avons besoin de tous les patriotes, hommes et femmes de bonne volonté, pour engager et gagner les batailles à venir. En Languedoc-Roussillon, la reconquête nationale est en marche !

FA1 FJ FAFJ

Budget primitif 2015 : L’austérité au rendez-vous

FranceJametCRIntervention de France Jamet, Présidente du groupe FN, en séance plénière du Conseil régional le 19 décembre 2014

 

2014 devait être une année budgétaire de transition

Elle a été l’année de l’annexion du Languedoc-Roussillon par Midi-Pyrénées avec l’appui des parlementaires socialistes de votre majorité (Verdier et Le Dain et Andrieu)

 

2015 sera selon vous une année d’ambition

Non ce sera une année de récession que la politique d’austérité de l’Union Européenne nous impose et qu’applique parfaitement et à la lettre le vice-président en charge des finances et député européen, Eric Andrieu.

Le choix du 1er vice-président sur le plus fervent adepte de la fusion avec Midi-Pyrénées n’est pas anodin, il était symbolique.

 

2015, dites vous, sera une année de responsabilité !

Non, c’est l’année de l’abandon et du renoncement : d’une bataille que vous n’avez pas livrée comme beaucoup… Les batailles perdues sont celles qu’on ne livre pas.

 

2015 sera l’année des illusions perdues.

La messe est dite aujourd’hui.

Le clap de fin a résonné : La pièce est terminée, on salue le public, les décors étaient de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell…

(suite…)

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram