Politique de la ville : l’opération de communication du PS avant les départementales !

Morio201001141462_w350-1-Intervention de Robert Morio lors de la séance plénière du Conseil régional du 20 février 2015

 

Monsieur le Président,

 

Dans ce rapport concernant la politique de la ville comme pour le dossier précédent, et ce n’est pas pour rien s’ils occupent les deux premières places de l’ordre du jour, nous avons affaire à des coups, à des opérations de communications si vous préférez.

 

En effet, sur le volet territorial du contrat de plan 2015-2020, nous ne savons rien du contenu,

–         ni sur le montant global,

–         ni sur le périmètre des champs d’intervention,

–         ni sur les engagements respectifs de l’Etat et des collectivités.

 

Dans ce rapport, vous désignez simplement des collectivités « qui pourraient » être éligibles, c’est au conditionnel, et vous affirmez votre soutien à la politique de la ville.

 

Ce programme n’est donc qu’une motion de soutien. Alors que le dossier est loin, très loin d’être bouclé, vous sortez ce rapport, comme par magie, un mois seulement avant les élections départementales. Personne n’est dupe, Monsieur le président, de vos démarches électoralistes.

 

Vous nous demandez donc de vous autoriser à signer les contrats de ville 2015-2020 sans en connaître les modalités. Il n’en est pas question. Nous ne vous ferons aucun chèque en blanc sans mauvais jeu de mots.

  (suite…)

Le Front National défend les Trains d’Equilibre du Territoire !

Robert MorioIntervention de Robert Morio lors de la séance plénière du Conseil régional du 20 février 2015

 

Monsieur le Président, 

 

Bien évidemment, nous soutiendrons cette motion pour défendre l’avenir des trains d’Equilibre du Territoire. Responsable de l’aménagement du territoire, l’Etat tente de fuir une nouvelle fois ses responsabilités et entend, au travers d’une commission ad hoc, confirmer la suppression de lignes vitales pour le monde rural.

 

Notre groupe profite donc de cette motion pour dénoncer cette politique ultra-libérale voulu par l’Union Européenne et mise en place petit à petit en France par l’UMPS depuis 30 ans. Cette politique conduit à déménager notre pays et à détruire le principe de continuité territoriale autrefois chère à notre République. C’est bien le signe que nous avons changé d’époque et de cycle, et que la République Française a laissé la place à un Empire européen, sorte de monstre froid, mondialiste et ultra-libéral, qui se fiche des intérêts vitaux de nos concitoyens.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram