Mille-feuille territorial : La gauche en remet une couche

Mille-feuille000

Ca y est ! Monsieur Onesta a fait plier Madame Delga.

 

Après plus d’une semaine de négociations et de tensions internes, PS-PC-EELV-FDG et consorts ont accouché entre autres… d’un nouveau « machin ». Une couche de plus pour le mille-feuilles administratif si lourd, si onéreux, si indigeste, qu’il fallait, nous disait-on, une bonne cure d’amaigrissement.

 

Après plus d’une semaine de tensions et de négociations, le candidat écologiste a obtenu la création d’un moratoire, d’Etats généraux et …d’un bureau de l’assemblée chargé « de rendre opérationnels des outils de concertation et d’évaluation citoyenne des politiques». Comprenne qui pourra.

 

Seulement voilà, tout cela aura un coût (supplémentaire).

 

Seulement voilà, « l’émotion » de Monsieur Valls, du grand patronat de Monsieur Gattaz et des caciques de la communication étant passée, les problèmes de nos concitoyens restent entiers et bien loin des préoccupations de la gauche.

 

Et Monsieur 10% (Onesta) prend la main sur l’exécutif régional et Madame 24% (Delga), qui a tout accepté afin d’empêcher plus de 31% d’électeurs emmenés par Louis Aliot de participer à l’exercice du pouvoir au sein de notre nouvelle assemblée régionale.

 

Les fêtes de fin d’année ne sont pas encore passées, et l’indigestion est patente.

Merci à vous tous qui avez porté le Front National à son plus haut niveau

FJAliotRégionales2015Nous remercions très sincèrement tous ceux qui ont voulu porter les couleurs du Front National et du Rassemblement Bleu Marine au sein de notre Assemblée Régionale en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

 

Nous remercions également tous les militants qui ont œuvré sur le terrain sans qui tout cela n’aurait pas non plus été rendu possible.

 

Le résultat et ses conséquences du scrutin du 2ème tour ne doit pas nous faire oublier le résultat du 1er tour.

 

Nous sommes le premier parti de France, le premier parti régional.

Notre mouvement a obtenu un résultat historique.

C’est grâce à vous.

 

Malgré le déchaînement de violence sans précédent à l’égard des candidats du Front National et de ses électeurs, où l’on a vu le système UMPS lancer toute son énergie pour défendre ses prébendes et ses sièges, le Front National a atteint le plus haut niveau de toute son histoire. Avec 6 820 301 voix, nous avons même dépassé le record de l’élection présidentielle de 2012.

 

Marine Le Pen s’y est engagée et nous l’a encore rappelé : « nous avons entendu et pris en compte l’immense volonté de changement exprimée dans les urnes, les attentes de nos compatriotes et la décrépitude de ce régime à bout de souffle , qui doivent nous inciter à décupler nos efforts pour conquérir le pouvoir afin de le rendre au peuple. »

Notre présidente nous a également engagés à lutter au sein de notre assemblée contre les folies de l’UMPS : la discrimination territoriale, la gabegie, le clientélisme et l’installation massive de migrants dans nos villages.

 

C’est ce que nous ferons. Nous nous attacherons à prouver par « notre sérieux et notre application que notre mouvement est un parti de gouvernement loin des caricatures du système ».

 

Nous serons sur le terrain au quotidien et sans faiblesse en assemblée.

 

Contre les menaces du terrorisme islamiste, la submersion migratoire, la précarité, le chômage de masse et la perte de repères, le Front National est le seul espoir de beaucoup de Français.

 

 

Vous pouvez compter sur nous

Sondage Media Libre : Delga repasse derrière !

unis

 

Un sondage IFOP Midi-Libre L’Indépendant sort aujourd’hui.
 
 
Ordinairement, les chiffres nous sont donnés officiellement la veille au soir afin que nous puissions les commenter et que cela soit relayé par la presse.
 
Depuis hier, on refuse à Louis Aliot la communication de ces chiffres.
 
(?)
 
 
On refuse à Louis Aliot la possibilité de donner son analyse et de répondre à ces « chiffres »  malgré ses demandes.
 
 
 
Il s’agit d’une énième manipulation grossière dans le même acabit que les derniers sondages bidons pour Marine ou Marion pour casser la dynamique du FN.
 
Il est permis de douter de la validité de ce sondage à paraître (qui ose titrer « Delga repasse devant ») …  et qui serait une pauvre manipulation sans rapport avec la réalité des urnes.
 
 
Les socialistes sont aux abois et prêts à tout. Le système a peur.
 
 
La France et notre Région sont pourtant sereins.
 
 
Enfin, leurs revendications sont entendues. Car Louis Aliot tiendra ses engagements… lui
 
 
Demain, c’est le vrai changement.

Déclaration de Louis Aliot

unis

 

Madame, Monsieur, Mes chers compatriotes,

 

Dans un contexte difficile qui démontre chaque jour un peu plus combien nous avions raison, vous venez de vous exprimer massivement en notre faveur dès le premier tour des élections régionales et je vous en remercie très sincèrement.

 

Il faut désormais que, rassemblés et unis, au delà de nos appartenances, nous transformions cet essai par une mobilisation générale de second tour.

 

Battre le Parti Socialiste, c’est possible, souhaitable et même salutaire pour notre avenir.

 

En Midi-Pyrénées comme en Languedoc-Roussillon, nous ne devons plus tolérer l’augmentation incroyable du chômage, de la pauvreté, la fermeture des services publics, la diminution scandaleuse des dotations aux collectivités locales qui contribue aux déséquilibres territoriaux et à l’abandon de notre ruralité, l‘augmentation des impôts qui frappe les plus modestes d’entre nous et étouffe nos entreprises, la diminution des retraites et la baisse du pouvoir d’achat, l’insécurité grandissante et les dangers du communautarisme et des extrémistes islamistes…

 

Notre Projet est novateur, crédible, tourné vers l’emploi, le développement territorial, l’agriculture, la petite entreprise, le commerce, l’artisanat, la jeunesse et la protection de nos aînés.

 

Notre équipe est ouverte, pluraliste avec des personnalités compétentes qui ont l’expérience de la gestion publique.

 

Parce que nous sommes des républicains, attachés à la démocratie et à la liberté, nous gérerons notre région dans un esprit de concorde, de rassemblement et de dialogue avec toutes les forces vives de nos territoires. Notre action sera tournée vers l’ensemble de nos concitoyens quelles que soient leurs origines ou leurs opinions.

 

Nous serons attentifs aux dépenses et nous associerons l’opposition aux décisions régionales sans sectarisme et sans esprit de revanche. Nous coopérerons aussi avec l’ensemble des départements et des communes car nous savons que c’est par le dialogue que nous réussirons ensemble.

 

Nous sommes la seule alternative, la seule possibilité de battre le PS, la seule chance de changer de politique. En choisissant un autre candidat, vous redonneriez la région au Parti Socialiste.

 

Le 13 décembre, unis, rassemblés, faites le choix du changement. Battons le PS !

Pour battre les Verts, les chasseurs votent Louis Aliot!

siteCommuniqué de presse de Louis Aliot

 

Avec la fusion des listes « Delga » et « Onesta » dans la grande région Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées, les Socialistes sont devenus, de fait, les otages des Verts. Pour Louis Aliot, c’est une alliance à haut risque pour les 150 000 chasseurs de la région. Elire Delga, ça revient à donner la gestion de l’environnement aux écologistes, véritables intégristes anti-chasse.

 

La chasse est un art populaire que Louis Aliot entend défendre car il permet de faire vivre, dans la nature, les valeurs de la tradition, du patrimoine, de la liberté, de la responsabilité. En campagne, c’est un lien convivial qui unit les générations comme les catégories sociales.

Pour Louis Aliot qui entend rééquilibrer le territoire régional et apporter un soutien massif à la ruralité, la chasse est aussi une activité essentielle de l’aménagement du territoire reconnue comme un instrument efficace de la biodiversité.

 

Sous sa présidence, les chasseurs seront associés pleinement à l’élaboration du nouveau Schéma Régional d’Aménagement du Territoire et de Développement Durable du Territoire (SRADDT) ainsi qu’au nouveau Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE).
Les acteurs du monde cynégétique pourront également compter sur la Région pour les aider à assurer leur mission en matière de biodiversité.
Enfin, la Région s’investira, à leur côté, pour la formation, la sécurité, les évènements…

Avec Louis Aliot, les chasseurs auront un interlocuteur unique à la Région chargé des questions cynégétiques et halieutiques. Ce partenaire ne sera pas « tenu en laisse » par les Verts. Chasseur et pêcheur, fils et petit-fils d’armuriers héraultais, Guillaume Vouzellaud sera le représentant de l’exécutif régional avec les associations, les dianes et les fédérations.

 

Dimanche prochain, pour faire barrage aux Verts, les chasseurs et leur famille doivent se mobiliser et voter pour Louis Aliot !

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram