Communiqué de presse de France Jamet

Présidente du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie

 

Les élus du groupe FN-RBM dénoncent, depuis plusieurs mandats, les subventions déguisées aux compagnies low-cost et plus particulièrement à la très controversée société irlandaise « Ryanair », alertant, depuis toujours, sur les dangers de cette politique antisociale menée, conjointement par la droite et la gauche, à tous les échelons territoriaux.

Le Front National est le seul (rejoint depuis peu par les « verts ») à s’opposer aux subventions régionales en direction de l’aéroport de Carcassonne, où « Ryanair » bénéficie d’un monopole. Il est en effet inacceptable que l’argent du contribuable soit utilisé pour financer indirectement une société comme « Ryanair ». De la même manière, les élus FN-RBM en ex-Languedoc-Roussillon dénoncent, depuis sa création en 2010, les subventions à l’Association de Promotion des Flux Touristiques et Economiques (APFTE), qui bénéficient à plus de 80% à cette même compagnie low-cost « Ryanair ».

Comble de l’ironie pour une majorité soi-disant de gauche, ces aides publiques alimentent un système basé sur l’optimisation fiscale et le dumping social, avec le non-paiement des cotisations sociales grâce à l’emploi de pilotes comme « travailleurs indépendants » ou grâce à l’assujettissement de salariés français à des régimes sociaux étrangers et moins protecteurs. Système antisocial que l’UMPS a consciemment mis en place au Parlement européen. La conséquence de ces financements régionaux est la mise en place d’une concurrence déloyale envers nos propres compagnies aériennes nationales dont Air France. C’est un scandale qui porte atteinte à nos entreprises et aux travailleurs français !

L’analyse des élus du Front National est confirmée, mois après mois, par la Chambre Régionale des Comptes de Montpellier, la Préfecture de l’Hérault, les tribunaux français et par des associations (Contribuables Associés, …).

Face aux politiques létales de l’UMPS, les élus du groupe FN-RBM feront toujours face et proposent au contraire la préférence nationale !

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram