Avec Marine, mobilisons-nous : pour sauver nos terroirs, notre identité et nos emplois

Communiqué de presse de France Jamet

Présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

 

Avec plus de 762.000 voix en Occitanie, Marine Le Pen arrive en tête notamment dans 6 départements sur 13 : Hérault, Gard (29,30%), P-O (30,05% score le plus élevé de la région), Aude (28,26%), Tarn, Tarn-et-Garonne (fief de M. Baylet).

Ses meilleurs scores se révèlent dans les petites/moyennes agglomérations et les cantons ruraux, zones de résistance d’une France qui ne veut pas mourir face aux dangers du mondialisme, source de paupérisation, qui détruit nos terroirs, notre identité et nos emplois.

Mais les partis du gouvernement rejetés par le Peuple, ne sont pas pour autant « sortis » du jeu : ils font le jeu du « banquier » pour sauver le système.

Au nom de leurs petits intérêts personnels, ils continuent de sacrifier notre pays et de rejeter les espérances des Français.

Quoiqu’il en soit, nul n’est propriétaire des voix de ses électeurs… C’est le Peuple qui en décidera le 7 mai, non les recalés du suffrage universel.

Pour en finir avec le chômage, l’immigration, l’insécurité et la fiscalité, pour un protectionnisme intelligent et un patriotisme économique : Seule Marine incarne l’espoir d’un véritable changement et du redressement de notre Pays.

Montpellier / Lattes : Agression armée et violente contre une élue du Front National

Montpellier / Lattes : Agression armée et violente contre une élue du Front National

Communiqué de presse de France Jamet

Membre du Bureau Politique du Front National

Conseillère municipale et communautaire de Montpellier

Dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 avril, deux de nos militants, dont Audrey Lledo, conseillère municipale FN de Montpellier, ont été agressés à Lattes par des miliciens « révolutionnaires » armés et cagoulés.

Deux plaintes ont été déposées au Commissariat de Montpellier.

A seulement dix jours du 1er tour de l’élection présidentielle, la violence de bandes armées de l’extrême gauche contre les patriotes est alarmante.

La complaisance du « Système » à l’égard des voyous et des casseurs doit immédiatement cesser. L’Etat doit assurer la sécurité des honnêtes gens. L’Etat doit faire respecter l’ordre républicain et la Démocratie.

Avec Marine, nous remettrons la France en ordre.

Avec Marine, nous protégerons la Démocratie !

https://twitter.com/JametFrance/status/852449088075444224

Immigration clandestine en Occitanie : ça suffit !

Immigration clandestine en Occitanie : ça suffit !

Communiqué de presse de France Jamet

Présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

Dans la nuit du 11 avril dernier, le camp de la Grande-Synthe a été détruit par un incendie suite à de nouvelles violences entre immigrés clandestins. Il rassemblait plus de 1 700 personnes et présentait une activité criminelle endémique. Comme l’exige l’Union Européenne, ces milliers de clandestins seront, à n’en pas douter, relogés partout en France, comme à l’automne dernier avec le Plan Cazeneuve et cela malgré l’hostilité de la population.

La Région Occitanie, dirigée par une coalition LR-PS-PRG-EELV-FDG, se félicite d’accueillir un nombre toujours plus important de clandestins. Le 24 mars dernier, Carole Delga, avec la complicité passive des « Républicains », a d’ailleurs augmenté le financement des réseaux d’associations immigrationnistes et communautaristes qui vivent de la misère humaine, avec l’argent du contribuable.

Les étudiants, les familles, les chômeurs, les sans-abris de notre région peuvent légitimement craindre de nouvelles arrivées massives de clandestins en provenance des camps du nord de la France. Bien évidemment, ils seront logés dans des HLM, dans des résidences étudiantes, dans des foyers pour sans-abris, puisqu’il manque déjà plus de 1 000 places d’hébergement dans les centres d’accueil et d’hébergement.

Vos élus du groupe FN-RBM s’opposent fermement à cette folle politique d’immigration imposée par le système qui a notamment pour conséquences une augmentation de l’insécurité, comme à Montpellier, et une raréfaction des logements pour les Français les plus humbles. Marine Le Pen et les élus patriotes entendent mettre un terme à l’immigration massive et clandestine comme à la préférence étrangère qui en découle. A l’instar de la loi du 10 août 1932, les Français doivent redevenir prioritaires en matière d’emploi, de logement et d’aides sociales.

Marine Le Pen est la seule à les défendre !

Le soutien factice de Carole Delga aux viticulteurs

Communiqué de presse de France Jamet

Présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

Hier à Gruissan, la Présidente de Région Carole Delga prétendait apporter son soutien aux viticulteurs face à la concurrence des vins espagnols. Sur le plan de la communication, c’était bien vu. Mais sur le fond, c’est tout simplement un soutien factice !

 

Ce « soutien » de Mme Delga aux viticulteurs, c’est la corde qui soutient le pendu. Si les vins espagnols peuvent concurrencer les vins de nos régions, c’est à cause de la libre circulation des marchandises imposée par l’Union Européenne de Bruxelles. Or, Mme Delga fait partie de ces adorateurs fanatiques de l’Europe ultra-libérale. Sa soumission à Bruxelles lui interdit d’agir vraiment pour nos viticulteurs.

 

Pour sortir de cette impasse, il n’y a qu’une vraie solution : retrouver la souveraineté nationale et la maîtrise de nos frontières. Seule Marine Le Pen propose de défendre réellement les viticulteurs en instaurant un protectionnisme intelligent et raisonné. Il faut pouvoir utiliser les droits de douane, lutter contre la fraude et instaurer un véritable étiquetage « made in France ». Pour sauver nos vignobles et nos vignerons, il faut Marine à l’Elysée !

Mineurs étrangers isolés : le Front National exige la fin du laxisme !

 

Communiqué de presse de France Jamet

Présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

Encore une fois, le Front National avait vu juste ! Pendant que la gauche accueillait des milliers de migrants sans aucun contrôle et que la droite complice fermait honteusement les yeux, nous étions les seuls à alerter les Français sur les conséquences dangereuses de tels flux migratoires.

 

C’est désormais devenu monnaie courante. Dans de nombreuses villes de France, les agressions et les vols se multiplient. Dans l’Hérault, les forces de l’ordre parlent de « carnage » avec des dizaines d’interpellations chaque semaine. Ces « mineurs étrangers isolés », qui sont en fait souvent majeurs, s’attaquent aux Français les plus vulnérables. C’est inacceptable.

 

Il est temps de mettre fin au laxisme. La justice doit faire son travail en enfermant les délinquants et en renvoyant chez eux les clandestins. Il est également grand temps de mettre un terme « aux pompes aspirantes » de l’immigration légale et clandestine comme le préconise le Front National depuis des lustres.

 

Avec 9 millions de Français en situation de grande pauvreté, la priorité pour les Français consiste à aider les nôtres avant les autres !

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram