Communiqué de presse de Gilles Ardinat, conseiller régional RN d’Occitanie

 

Depuis la nomination en décembre dernier de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains, ce parti est engagé dans une « droitisation » de son discours. Les tenants de la « droite forte » et de « sens commun » se présentent comme des défenseurs de la famille face aux offensives du duo Macron-Schiappa. Mais qu’en est-il réellement en Occitanie ?

 

Sur le terrain, une désertion quasi-totale.

 

Les Républicains sont systématiquement absents des actions organisées par La Manif Pour Tous (LMPT), comme par exemple à Montpellier où aucun élu LR ou UDI n’a participé aux conférences du 22 mars ou du 8 juin. Idem pour les Etats généraux de la bioéthique où la « droite » d’Occitanie a brillé par son absence.

 

Au Conseil régional, un groupe divisé et macronisé.

 

Le groupe UEDC (Union des Elus de la Droite et du Centre) est inaudible sur toutes les questions sociétales. Face aux délires gauchistes de Carole Delga, les 25 conseillers régionaux LR-UDI-Modem sont incapables de prendre des positions claires, comme sur l’idéologie LGBTI (promue par Carole Delga) ou l’usage systématique de l’écriture inclusive par la majorité socialiste. Ils étaient par exemple absents lors des réunions consacrées au label communautariste « Friendly » (les 18 et 25 mai).

 

En réalité Les Républicains et leurs alliés centristes entretiennent le flou ou désertent les débats car ils sont, sur les questions sociétales comme sur beaucoup d’autres, totalement divisés. D’ailleurs plusieurs élus de l’UEDC ont rejoint la nébuleuse Macron ou s’apprêtent à le faire.

 

Le RN, seule force d’opposition.

 

Le groupe Rassemblement National regrette le manque de combativité de l’UEDC sur ces sujets. L’UEDC, en théorie dans l’opposition et censée défendre des valeurs de droite, aurait vocation à dénoncer, comme nous le faisons, les politiques clientélistes de Mme Delga. C’est d’ailleurs ce qu’attendent leurs électeurs. Contrairement aux «Républicains », les 39 élus Rassemblement National sont unanimes pour défendre le bon sens face aux offensives sociétales de la gauche.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram