Communiqué de presse des élus du groupe Rassemblement National au Conseil régional d’Occitanie

Ce sont encore plus de 200 dossiers qui viennent d’être traités, ce vendredi 19 avril, dans l’opacité de la Commission Permanente du Conseil régional fermée au public et à la presse. Comme à son habitude, la majorité socialo-écolo-communiste de Carole Delga s’est une nouvelle fois évertuée à dépenser des centaines de milliers d’euros pour servir ses obsessions idéologiques. Dans ce déferlement de subventions, plusieurs opérations méritent d’être portées à la connaissance de nos compatriotes d’Occitanie.


D’abord, les parents d’élèves de notre région seront ravis d’apprendre que, suite à un défaut d’estimation des besoins, la Région a commandé 11 795 manuels scolaires en trop. Cela représente un taux de retour de 23%. Cette défaillance de la Région va coûter 54 916€ au contribuable régional. Le gaspillage est une véritable spécialité socialiste !


Ensuite, les habitants d’Occitanie qui renoncent à partir en vacances faute de moyens seront également ravis d’apprendre que l’exécutif régional multiplie les voyages à l’étranger : Espagne, Maroc, Allemagne, Irlande, Belgique et même Canada (2 885€ remboursés à une Vice-présidente) et Etats-Unis (4 571€ remboursés à un autre Vice-président). Les défenseurs de l’environnement apprécieront également les conséquences sur l’empreinte carbone…


Enfin, nos compatriotes qui ont du mal à boucler leurs fins de mois pourront remercier Carole Delga qui, plutôt que de faire le nécessaire pour les sortir de la misère, préfère distribuer l’argent des Français aux étrangers. Ainsi, la Région versera une subvention de 80 000€ à une association pour l’accueil de réfugiés syriens et encore 50 000€ à la très controversée association « SOS Méditerranée » qui s’est notamment donné pour mission de diffuser de la propagande pour l’accueil de clandestins dans le milieu scolaire.


Bien entendu, les élus du Rassemblement National se sont opposés à la Gauche sur ces sujets, contrairement aux élus de la « Droite » LR qui ont notamment voté en faveur de la subvention accordée à « SOS Méditerranée ». Le double langage et le manque de courage politique sont des marqueurs de cette fausse Droite, incapable d’agir concrètement contre l’immigration massive.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram