Communiqué de presse des élus du groupe Rassemblement National au Conseil régional d’Occitanie


Attachés à la protection de notre patrimoine national et à la préservation de notre identité, les élus du Rassemblement National ont naturellement voté pour l’aide exceptionnelle de 1,5 million d’euros débloquée par le Conseil régional au cours de la Commission permanente du 19 avril, destinée aux efforts de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
On pourrait croire que ce terrible incendie et l’intense émotion qu’il a suscitée chez les Français, ont enfin convaincu Carole Delga du caractère fondamental de l’héritage catholique de la France, fille aînée de l’Eglise. Cette concession de façade est pourtant aux antipodes de sa conception nihiliste de l’Histoire.
Celle qui avait péremptoirement déclaré lors de la Commission permanente du 25 octobre 2016 que « la France n’a pas de racines chrétiennes », s’est en effet obstinée à contrer toutes les initiatives des élus RN pour la préservation et la valorisation du patrimoine catholique. En décembre 2017, elle rejetait notre voeu demandant au gouvernement un grand plan de sauvegarde du patrimoine historique et une hausse des crédits budgétaires en faveur des monuments historiques. En mars dernier, interrogée par les élus RN sur la hausse des actes anti-chrétiens frappant le patrimoine religieux en Occitanie, elle bottait en touche en refusant de condamner spécifiquement cet inquiétant phénomène…
Loin des postures de communication opportunistes, le groupe RN continuera de défendre notre patrimoine chrétien une fois les projecteurs médiatiques éteints. Rien n’est moins sûr pour la majorité socialo-écolo-communiste, dont certains éléments les plus radicaux rejettent tout ce qui peut ressembler, de près ou de loin, à la religion catholique, quitte à refuser d’aider des lycées privés et Centres de Formation d’Apprentis privés.
Les élus du groupe RN appellent par ailleurs nos compatriotes à ouvrir les yeux sur l’identité de ceux qui se sont réjouis de ce drame national sur les réseaux sociaux agissant ainsi comme des ennemis de l’intérieur sur notre sol.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram