Communiqué de Guillaume Vouzellaud, membre du Bureau politique du Front National, secrétaire départemental FN de l’Hérault

Le Conseil d’Etat a pris, mardi 19 juillet 2011, la décision de valider la construction par la ville de Montpellier d’une salle polyvalente destinée à devenir la mosquée de La Paillade (Averroès) cassant ainsi l’annulation du projet, datant de 2002, par le Tribunal administratif de Montpellier et la Cour administrative d’appel de Marseille. Contournant sans vergogne la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’Etat, le Conseil d’Etat a estimé qu’une décision en matière de culte peut en effet répondre « à un intérêt public local ».

Marine Le Pen, Présidente du Front National, annonçait le 15 avril dernier par le biais d’un communiqué, malgré les dénégations provocantes de l’UMP, que «la seule action du gouvernement [en la matière] semble en effet de s’orienter vers un aménagement en catimini de la loi de 1905, afin de valider le financement illégal des nouvelles mosquées par les collectivités locales ». L’UMPS en rêvait, les hauts fonctionnaires l’ont fait !

Quatre ans après son élection, la « République irréprochable » de Sarkozy vole en éclats laissant place à un communautarisme exacerbé, légitimé par le Système UMPS.

Le Front National rappelle que pas un centime de l’argent versé par les contribuables ne doit aller au financement des cultes. Il exige le strict respect de la loi de 1905 sur la laïcité, à tous les niveaux. Il appelle enfin ses concitoyens à tirer les leçons de cette forfaiture politique en votant massivement pour Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2012, seule candidate incarnant une République laïque soucieuse de préserver et de transmettre la richesse de son identité nationale.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram