Communiqué de presse de France Jamet, présidente du groupe FN au Conseil régional de Languedoc Roussillon

Lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Languedoc Roussillon, le président de Région, le socialiste non encarté Christian Bourquin, a délibérément écarté les élus du Front National dans le cadre des mandats spéciaux octroyés au Comité régional du tourisme (CRT), préférant y nommer deux membres du groupe UMP-Union centriste, en dépit des textes de loi.

Il s’agit d’une inégalité de traitement entre les élus, contraire à la tradition républicaine et aux principes de la représentation démocratique.

Cela permet aux élus de l’opposition nationale de se différencier pleinement des autres puiqu’ainsi ils n’auront pas à avaliser cette évidente collusion UMPS, et encore moins à cautionner les magouilles politiciennes à venir.

Car cette attitude antidémocratique pose tout de même la question de savoir si la majorité de gauche ne serait tout simplement pas en train de préparer avec les élus de la majorité présidentielle quelques entourloupes dont seule l’UMPS a le secret…

En tout état de cause, France Jamet et les élus du Front National s’opposeront sans faiblesse, tête haute et mains propres, à cette collusion UMPS qui n’honore pas notre République et qui sera immanquablement sanctionnée lors des prochaines élections.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram