Plus de 200 adhérents du Front National de l’Hérault se sont réunis ce samedi 26 novembre 2011 à Vendargues pour écouter et débattre avec Louis Aliot, Vice-président du Front National et Directeur opérationnel de la campagne présidentielle Marine 2012.

 

 

 

Malgré l’envoi du journal de la fédération « retardé par la Poste » de trois semaines qui invitait justement nos amis frontistes à ce rendez-vous de campagne, la mobilisation a été une réussite en raison des appels téléphoniques effectués par toute l’équipe départementale sur tout le fichier du FN 34. Guillaume Vouzellaud, Secrétaire départemental a lors de son allocution remercié l’ensemble des responsables de circonscription, de canton et de section pour leur militantisme exemplaire. Evoquant l’évolution de la fédération (augmentation constante du nombre d’adhérents, développement des sections locales, sortie du journal départemental, rénovation du site Internet www.francejamet.fr) il a profité de ce dîner patriotique pour annoncer les prochains rendez-vous à commencer par celui de Marine Le Pen le 15 mars à Palavas en déclarant « vous pourrez venir acclamer la prochaine présidente de la République ».

 

 

 

Suite à cette intervention, ceux qui doutaient du rôle Front National au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon au regard du peu de place que laissent les médias au élus du FN, ceux là même ne pouvaient être que convaincus de son extraordinaire combativité à entendre France Jamet ! Déboires du Prince autoritaire du conseil régional, dépenses publiques exorbitantes, fiscalisme débridée, tout aura été passé au peigne fin par un discours acéré plein de bon sens et d’humour.

 

 

 

C’est finalement l’invité, mais un invité qui jouait à domicile puisque lui-aussi est Conseiller régional du Languedoc-Roussillon, qui aura le mot de la fin pendant près… d’une heure et demie au travers d’un discours plein d’émotions, de vérités et de sourires. Louis Aliot a su « mouiller le maillot » pour toucher au cœur l’ensemble des adhérents. Tout en présentant le projet, le Vice-président du Front National aura défendu la cause Pieds-noirs et Harkis, la cause animale comme celle des chasseurs, la souveraineté de la France tant en matière économique, que politique et institutionnelle. Ce discours aura été l’occasion de mettre également en exergue la collusion de l’UMPS. Répondant ensuite à une cinquantaine de questions, Louis Aliot a terminé sa soirée héraultaise par une série d’autographe à faire pâlir de jalousie les tenants du Système.

 

 

Vendargues aura une nouvelle fois connu un franc succès pour le Front National qui va se lancer « corps et âme » dans la campagne présidentielle pour ne pas faire « au mieux » mais tout simplement pour faire gagner la France et les Français d’abord.

 

 

 

.
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram