Ce lundi, en ouvrant notre quotidien régional, on peut lire dans la rubrique « VU DE… » que :

 

« Le secrétaire d’Etat aux anciens combattants de Monsieur Sarkozy, président depuis 5 ans, candidat depuis peu, a promis « une augmentation de 35% de l’allocation des anciens combattants  (…) « le fond de commerce de l’UMP» (sic)…
On est en droit de se demander qui se moque t’on !

 

Quand on sait que le budget affecté aux anciens combattants avait déjà diminué de 35% en 10 ans,

Quand on sait que cette allocation représente environ 50 €  à 55  € par mois et que le nombre d’ayants-droit  diminue chaque année de 22%,

 

Et quand on sait que les étrangers n’ayant pas travaillé ni cotisé en France ont droit au minimum vieillesse (ASPA) d’un montant de 754 € par mois !

 

Et quand on sait que l’UMPS a subventionné un colloque du FLN glorifiant le nationalisme algérien durant la guerre d’Algérie à Nîmes les 10 et 11 mars !

 

On mesure le peu de cas que l’UMP fait de ceux qui se sont battus pour notre pays et nos libertés.

 

Marine Le Pen s’engage (page 9) :

 

Au-delà de la légitime revalorisation des allocations aux anciens combattants, elle appliquera  le principe d’égalité républicaine dans la reconnaissance et le traitement de tous les anciens combattants de toutes les guerres et pupilles de la Nation.

 

La France témoignera également de sa reconnaissance à l’égard des rapatriés ainsi que des harkis et de leurs familles, en rappelant les services que ceux-ci ont rendu à notre pays et en réglant définitivement les indemnités dues.

 

Les étrangers qui n’ont pas travaillé ni cotisé en France pendant au moins dix ans n’auront pas droit à l’Allocation de Solidarité pour les Personnes Agées.

 

Notre solidarité ira prioritairement à nos compatriotes.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram