Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des manifestations et de la formation, était l’invité de l’émission « Zemmour et Naulleau » sur Paris Première / M6, ce 14 avril. Il était opposé à Alexis Corbière du parti de gauche. Le thème de l’émission portait sur la moralisation de la vie publique suite à l’affaire Cahuzac, ex-ministre socialiste du Budget chargé de l’évasion fiscale dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre sous la présidence de François Hollande.

 

Louis Aliot (FN) : « Finalement depuis les années 70, depuis Giscard en fait, c’est quand même une succession d’affaires politico-judiciaires de corruption qui ne s’arrête jamais ! (…) Il faudrait des sanctions exemplaires, il faudrait des règles sur les conflits d’intérêts et puis il faudrait, je crois sur la politique elle-même, un statut de l’élu qui n’incite pas un certain nombre de personnes à aller chercher de l’argent là où il est facile d’en trouver. »
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram