France JametCommuniqué de France Jamet, présidente des élus du groupe FN au conseil régional de Languedoc-Roussillon, membre du Bureau politique du Front National

 

Comme la maire de Montpellier l’avait promis, il y a quelques semaines, la fête fut à la hauteur de l’événement… et des ambitions municipales de Madame le maire.

 

Vin d’honneur, buffet, personnels et locaux mis à disposition gratuitement, invitations et accréditations internationales, conférences,… les frais seraient à la charge de la Ville.

 

Madame Mandroux devrait tenir compte de la jurisprudence de la Chambre régionale des comptes qui a dernièrement relevé des irrégularités graves dans la gestion de la région présidée par Christian Bourquin notamment lors de la prise en charge des frais d’obsèques de notre regretté Georges Frêche (50.000 euros) et d’intronisation de son dauphin (11.000 euros).

 

Ajoutons à cela 200 membres des forces de l’ordre mis à disposition afin d’assurer la sérénité et le bon fonctionnement de la noce car il ne faudrait pas laisser gâcher la fête.

 

Mais au fait, qui paye ? Les Montpelliérains ?

 

Qu’il s’agisse de la célébration du premier mariage gay en France ou d’engager la campagne de Madame Mandroux pour les prochaines échéances municipales, le Front National condamne ces dépenses illégales, somptueuses et déplacées. On ne dilapide pas ainsi l’argent du contribuable qui, lui, ne s’autorise pas toutes ces largesses pour son propre compte.

 

Il était autrefois de tradition que ce soit le père de la mariée qui prenne en charge les frais de la noce. A Montpellier, c’est la maire… avec l’argent des autres.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram