Christian Bourquin le 20 mars 2013 © France 3 LRLe président de la Région Languedoc-Roussillon est donc condamné à 2 mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme.

 

En cause le marché passé en 1999 par le conseil général de Pyrénées-Orientales avec l’agence de communication Synthèse, pour promouvoir le département.

 

La cour de cassation vient de rejeter le pourvoi formé par Christian Bourquin, confirmant la peine d’appel.

 

Lire la suite sur France 3 Languedoc-Roussillon

 

 

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram