FranceJamet IMG_5807_2_ppTribune de France Jamet, Présidente des élus du groupe Front National à la Région Languedoc-Roussillon dans « l’Accent du Sud »

 

La suspension des travaux du barrage de Sivens et la décision du Conseil Général du Tarn de « s’en remettre à l’Etat » démontrent, s’il en était besoin, l’échec de la décentralisation et l’inaptitude des collectivités territoriales à mener seules des projets stratégiques.

 

Seul l’Etat possède le poids politique et la légitimité nécessaire pour organiser de grands travaux.

 

La réforme territoriale engagée, sans l’avis du Peuple, la fusion de notre région avec Midi-Pyrénées, la mégapolisation de Montpellier notre capitale encore « régionale », sont de bien mauvais augure pour les jours à venir.

 

Ni l’exécutif régional, ni le Sénat, ni l’Assemblée Nationale, ni le Président de la République ne savent où ils vont. Quelles compétences ? Quelle efficacité ?

 

La super-région se disputera demain avec Toulouse et Montpellier pour avoir « la main » sur la « mobilité » et l’économie… dans des querelles interminables qui plomberont l’intérêt général, feront éclater nos territoires et sacraliseront des féodalités.

 

Pendant ce temps-là, la précarité, le chômage, la crise perdure en Languedoc-Roussillon et aucun politique ne semble vouloir s’en préoccuper.

 

Mais ce «machin » finira bien par appeler la révolte… Enfin.

 

 

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram