Robert MorioIntervention de Robert Morio lors de la séance plénière du Conseil régional du 20 février 2015

 

Monsieur le Président, 

 

Bien évidemment, nous soutiendrons cette motion pour défendre l’avenir des trains d’Equilibre du Territoire. Responsable de l’aménagement du territoire, l’Etat tente de fuir une nouvelle fois ses responsabilités et entend, au travers d’une commission ad hoc, confirmer la suppression de lignes vitales pour le monde rural.

 

Notre groupe profite donc de cette motion pour dénoncer cette politique ultra-libérale voulu par l’Union Européenne et mise en place petit à petit en France par l’UMPS depuis 30 ans. Cette politique conduit à déménager notre pays et à détruire le principe de continuité territoriale autrefois chère à notre République. C’est bien le signe que nous avons changé d’époque et de cycle, et que la République Française a laissé la place à un Empire européen, sorte de monstre froid, mondialiste et ultra-libéral, qui se fiche des intérêts vitaux de nos concitoyens.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram