Aliot Sète 15-09-18Communiqué de Louis Aliot, tête de liste des régionales 2015 Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

 

Nicolas Sarkozy est donc allé se mêler des affaires espagnoles en apportant son soutien au Parti Populaire opposé à l’indépendance catalane.

 

Mais une fois de plus, les républicains ex-UMP mentent car pendant que l’ancien chef d’Etat disserte sur l’unité de l’Espagne à Barcelone, dans les Pyrénées-Orientales, son parti contracte des accords électoraux avec les indépendantistes catalans qui participent à des majorités municipales UMP-UDI comme à Perpignan par exemple.

 

Le Front National dénonce ce double discours, rappelle son attachement à l’unité et à la liberté des Nations au sein d’une Europe des patries et défend l’idée de collectivités enracinées, soucieuses de préserver et de promouvoir les fortes identités et cultures qui s’expriment sur certains territoires de ces mêmes nations.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram