Mille-feuille000

Ca y est ! Monsieur Onesta a fait plier Madame Delga.

 

Après plus d’une semaine de négociations et de tensions internes, PS-PC-EELV-FDG et consorts ont accouché entre autres… d’un nouveau « machin ». Une couche de plus pour le mille-feuilles administratif si lourd, si onéreux, si indigeste, qu’il fallait, nous disait-on, une bonne cure d’amaigrissement.

 

Après plus d’une semaine de tensions et de négociations, le candidat écologiste a obtenu la création d’un moratoire, d’Etats généraux et …d’un bureau de l’assemblée chargé « de rendre opérationnels des outils de concertation et d’évaluation citoyenne des politiques». Comprenne qui pourra.

 

Seulement voilà, tout cela aura un coût (supplémentaire).

 

Seulement voilà, « l’émotion » de Monsieur Valls, du grand patronat de Monsieur Gattaz et des caciques de la communication étant passée, les problèmes de nos concitoyens restent entiers et bien loin des préoccupations de la gauche.

 

Et Monsieur 10% (Onesta) prend la main sur l’exécutif régional et Madame 24% (Delga), qui a tout accepté afin d’empêcher plus de 31% d’électeurs emmenés par Louis Aliot de participer à l’exercice du pouvoir au sein de notre nouvelle assemblée régionale.

 

Les fêtes de fin d’année ne sont pas encore passées, et l’indigestion est patente.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram