Communiqué de presse des élus du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie

 

Les élus du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie défendent l’idée d’un service civique étendu et amélioré, c’est-à-dire d’un temps donné par chaque citoyen au service de la Nation. De ce fait, nous défendons la réinstauration d’un service militaire modernisé, social et patriote.

S’il est évident que le « service civique » actuel ne relève pas de la compétence régionale mais nationale, on peut se demander pourquoi Mme Delga et ses alliés socialistes, dont les orientations politiques sont très éloignées des concepts de Patrie et de Nation, souhaitent-ils  financer ce programme. Tout est dans le mot « civique ». Pour la gauche, ce mot renvoie à une idéologie : le libéralisme, le sans-frontiérisme, le droit-de-l’hommisme et le communautarisme. En résumé : leurs « Lumières » chéries.

Il apparaît donc que ce pseudo « service civique » est en réalité un service militant, ayant pour but de formater les jeunes à l’idéologie socialiste. D’ailleurs, les associations subventionnées dans le cadre du service civique sont très souvent ouvertement politisées. C’est par exemple le cas de la « Ligue de l’Enseignement », très largement liée aux organisations de « gauche ».

La ligne politique du Front National est claire : nulle association politisée ne peut recevoir de l’argent public. C’est pourquoi, les élus du groupe FN RBM refusent que la Région participe au financement de ce pseudo « service civique », beaucoup plus « militant » que « civique ». Face au clientélisme de la gauche, nous lui opposons le Bien Commun

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram