Tribune libre des élus du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie
Présenté le 2 février par Mme Delga, le Budget Primitif 2017 est violent et irresponsable. En hausse de 19 % par rapport à 2016 (lui-même en hausse de 11 % par rapport à 2015), ce budget traduit une course frénétique et irraisonnée à l’armement budgétaire. Cette politique fiscalophile et kleptomaniaque socialiste plombe votre pouvoir d’achat. Et c’est la preuve par 9 que la fusion ne devait engendrer aucune économie !
Ce budget est terriblement violent à l’égard de ceux qui vivent et travaillent en Occitanie, région particulièrement touchée par le chômage et où 1 personne sur 5 vit en dessous du seuil de pauvreté. Notre avenir économique est menacé, notamment celui des ruraux, agriculteurs, entrepreneurs et automobilistes,…mais surtout celui de nos jeunes et nos générations futures.. Ce budget est aussi totalement irresponsable.
L’explosion des dépenses de fonctionnement (+24 %) et de l’emprunt (+16 %) sont de très mauvais indicateurs financiers au regard de notre dette (1 milliard 6 !). Ce gaspillage d’argent public nous empêchera demain d’investir. De même, la capacité d’autofinancement nette fait planer de lourdes menaces sur l’avenir économique de notre Région. Face à ces dérives, pour libérer votre pouvoir d’achat et assainir les comptes, nous avons déposé en Assemblée Plénière 8 propositions budgétaires :
– baisse générale du tarif à 34 € de la carte grise,
– aide prioritaire aux Français les plus démunis et non aux migrants,
– aide à l’embauche des apprentis doublée pour les entreprises,
– soutien aux circuits courts avec priorité régionale et locale, etc.
Avec le PS, les LR ont fait barrage à ces propositions. Ils ne l’ont pas fait contre le FN-RBM, ils l’ont fait contre vos propres intérêts. Le lendemain, vraisemblablement excédée par nos analyses sans concession de la veille, Mme Delga a perdu son sang-froid en pleine séance et arraché son micro à un élu de notre groupe qui intervenait sur son temps de parole !
Comme elle le revendique chaque fois et comme elle s’en vantait déjà en 2016 lors de son intronisation à la Région, Carole Delga est « militante avant tout »… au détriment malheureusement de l’intérêt général et de « tous » les habitants de notre Région Occitanie. Elle n’a toujours pas pris la mesure de son rôle. Il n’en demeure pas moins que cette agression, comme notre travail en assemblée et en commission, sont traités de façon partiale et partielle dans ce journal mais aussi par la presse régionale.
Alors nous vous invitons simplement et très chaleureusement à venir chercher l’information générale et les comptes rendus objectifs du travail et des actions de vos élus sur Internet, sur nos réseaux.
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram