Communiqué de presse des élus du groupe RN au Conseil régional d’Occitanie

Lors de l’Assemblée Plénière tenue ce jour à Montpellier, les élus du Rassemblement National ont déposé un amendement pour baisser de 50% la part régionale de la taxe sur les carburants (TICPE) en 2020. Notre proposition, censée permettre aux automobilistes de réaliser des économies, a été rejetée par l’ensemble des groupes politiques, des Socialistes aux Républicains.

Le refus des élus de Gauche et de Droite démontre que seul le Rassemblement National se préoccupe réellement du pouvoir d’achat de nos compatriotes. En effet, nombreux sont les habitants d’Occitanie n’ayant pas d’autres moyens de transport que la voiture, qui vivent sous le seuil de pauvreté et qui résident sur des territoires où les accès aux services sont compliqués, notamment dans les départements très ruraux et de montagne, ainsi que dans l’arrière-pays méditerranéen. Nombreux sont nos compatriotes qui possèdent des voitures peu économes en carburant et qui sont contraints de compter le moindre euro lorsqu’ils remplissent leur réservoir de carburant pour se rendre à leur travail ou conduire leurs enfants à l’école.

Les Socialistes préfèrent dilapider l’argent du contribuable dans des dépenses inutiles comme les voyages à l’étranger, les réceptions, les fêtes ou encore l’augmentation de 10% du parc automobile du Conseil régional, au lieu de faire des économies pour redonner du pouvoir d’achat aux habitants de la région. Pour mettre fin au matraquage fiscal, nos compatriotes savent désormais qu’ils ne peuvent compter que sur un seul mouvement: le Rassemblement National.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram